EUR/USD
Google
GBP/USD
Amazon

Mises à jour de marché

Anticiper l'évolution du marché

Actualités importantes = Opportunités de bénéfices
Utiliser les actualités, les analyses, les prévisions et les signaux en temps réels pour mettre au point une stratégie qui marche

Calendrier

Le calendrier économique est l’une des ressources les plus puissantes disponibles aux traders sur options binaires. Parce qu’il permet aux investisseurs d’identifier les évènements importants du marché qui pourraient avoir un impact sur les prix des actions, des indices, des matières premières ou des paires de devises étrangères.

Utiliser notre calendrier économique pour rester dans la trajectoire de vos objectifs et savoir quel est le meilleur moment, la meilleure date ou heure pour générer un bénéfice.

Rapports de marché internationaux

Les rapports de marchés internationaux vous permettent d’analyser le statut des devises étrangères, des matières premières, des indices et des actions. Ces rapports sont une autre ressource efficace que vous pouvez utiliser pour choisir l’actif sur lequel vous souhaitez investir et le moment auquel il faut investir.

Written each day before the markets open, the Binary Options Daily provides you with an inside look at how the markets – and assets – are behaving; furthermore, major economic events occurring each day allow you to focus your strategy on assets most likely to be affected by the news.

19-1-17

19 Jan 2017

19 janvier 2017

Heure (GMT) Devise Événement Précédent Prévision
00:30 AUD Évolution de l’emploi 39.100 10.200
00:30 AUD Taux de chômage 5,70% 5,70%
Jour 3 TOUTES Réunions annuelles du Forum économique mondial
12:45 EUR Décision sur les taux d’intérêt 0,00% 0,00%
13:30 CAD Ventes manufacturières (mensuel) -0,80% 0,20%
13:30 ECB Conférence de presse de la BCE
13:30 USD Permis de construire 1,20 million 1,22 million
13:30 USD Indice manufacturier Philly Fed 21,5 16,3
13:30 USD Inscriptions au chômage 247.000 252.000
13:30 USD Mises en chantier 1,09 million 1,19 million
16:00 USD Stocks de pétrole brut 4,1 millions

Commentaire général

Les marchés asiatiques ont fermé en ordre dispersé mercredi, alors que les incertitudes entourant la présidence Trump aux États-Unis les ont empêchés de trouver une direction. Le S&P/ASX 200 australien a reculé pour une deuxième journée consécutive et a fermé en baisse de 0,36%. Le Shanghai Composite de Chine continentale s’est apprécié de 0,14%, alors que la Banque populaire de Chine a décidé d’injecter environ 39 milliards de dollars dans l’économie. Le Hang Seng de Hong Kong a signé la meilleure performance de la région en engrangeant 1,13% et il a même réussi à franchir le seuil psychologique de 23.000 points. Le Nikkei japonais a ouvert dans le rouge, mais un affaiblissement du yen pendant la séance a soutenu l’indice qui a terminé la journée en hausse de 0,43%. En Corée du Sud, le Kospi a cédé 0,06%, tandis que le Straits Times de Singapour a perdu 0,42%. Les marchés européens ont fermé en nette hausse, après avoir beaucoup oscillé, alors que les investisseurs mesurent à la fois les bons rapports de résultats et les incertitudes entourant les futures politiques américaines. Le Stoxx Europe 600 a avancé de 0,18%, le DAX allemand s’est octroyé 0,51% et le CAC 40 français a cédé 0,13%. Le FTSE de Londres a effacé ses pertes de la veille et il a gagné 0,38% sur la journée. Les marchés américains ont eux aussi fluctué autour de la ligne d’équilibre mercredi, puis ils ont fermé en ordre dispersé et au-dessus de leurs plus bas de la séance. À la clôture, le S&P 500 avait pris 0,18%, le Dow avait perdu 0,11% et le Nasdaq avait avancé de 0,31%.

FOREX

EUR – L’euro a rebondi et s’est apprécié face à la livre sterling et au yen mercredi, mais il a cédé du terrain face au dollar US.

GBP – La livre sterling a continué de s’apprécier face au yen mercredi, mais elle a effacé une partie de ses gains de la veille face au dollar US et l’euro.

USD – Le dollar US a rebroussé chemin mercredi: il s’est nettement apprécié mercredi après avoir plongé face aux autres devises majeures lors de la séance précédente.

JPY – Le yen a nettement reculé mercredi, alors qu’une partie de la demande de valeurs-refuge s’est estompée.

TRY – La lire a évolué en ordre dispersé mercredi: elle a reculé contre le dollar US et l’euro, mais elle avancé face au yen et la livre sterling. La monnaie turque reste encore sous pression avec peu d’espoirs de se détacher des plus bas historiques atteints face au dollar US.

RUB – Le rouble s’est apprécié face à la plupart des devises majeures mercredi, mais il a rebroussé chemin en milieu de journée pour fermer en légère hausse face au dollar US.

Matières premières

Métaux – Les métaux précieux ont fermé en ordre dispersé mercredi, alors que le dollar US s’est apprécié. L’or pour livraison en février a lâché 0,80$ ou moins de 0,1% pour finir à 1.212,10$ l’once. L’argent pour livraison en mars a gagné 0,126$ ou 0,7% pour s’établir à 17,274$ l’once.

Pétrole – Le brut a plongé mercredi et les pertes se sont accélérées en fin de journée, alors que les traders craignent une hausse de la production de schistes bitumineux Le pétrole West Texas Intermediate pour livraison en février a plié de 1,40$ ou de 2,7% pour finir à 51,08$ le baril.

Indices

S&P500 – Le S&P a passé la journée à évoluer le long de la ligne d’équilibre, alors que les investisseurs restent prudents avant l’investiture de Donald Trump. Le marché a grimpé jusqu’à la clôture, permettant au S&P de fermer à son plus haut de la journée, en hausse de 0,18%.

DAX – Le DAX a avancé en début de séance, dans des échanges agités, mais il s’était replacé dans la zone d’équilibre à midi. Il est parvenu à regagner du terrain pendant l’après-midi et, à la clôture, il signait la meilleure performance de la région en s’octroyant 0,51%.

Nikkei – Le Nikkei a plongé à l’ouverture mercredi, alors que les investisseurs réagissaient à l’appréciation du yen face au dollar US pendant la nuit. Mais le yen a ensuite cédé du terrain pendant la séance asiatique et le Nikkei a pu se rétablir pour se replacer près de la zone d’équilibre à midi. L’indice a continué d’avancer pendant l’après-midi et il a fermé sur un rebond de 0,43%.

Actions

McDonald’s Corporation – Après avoir rebondi d’un plus bas à 111$ suite à l’élection présidentielle américaine de novembre dernier, les actions McDonald’s se sont stabilisées entre 119$ et 124$. Elles sont restées dans cette fourchette cette semaine et elles étaient à l’équilibre mercredi, alors que les investisseurs guettent la publication des résultats du groupe pour le quatrième trimestre, prévue avant l’ouverture des marchés lundi prochain. Les résultats devraient être conformes aux attentes des analystes, mais ce que les investisseurs veulent vraiment voir ce sont des efforts du groupe visant à attirer une clientèle plus jeune. L’introduction du “petit-déjeuner toute la journée” en 2015 avait contribué à attirer de nouveaux clients et le groupe continue de modifier ses menus, mais les investisseurs se demandent si cela va suffire. Les actions McDonald’s ont atteint un plus haut près de 131$ l’année dernière lors de l’ajout du “petit-déjeuner toute la journée”, mais elles sont ensuite parties à la baisse. Le groupe devra réellement impressionner les investisseurs pour que les actions puissent se replacer à de tels niveaux.

voir article en entier ici

18-1-17

18 Jan 2017

18 janvier 2017

Heure (GMT) Devise Événement Précédent Prévision
Jour 2 TOUTES Réunions annuelles du Forum économique mondial
09:30 GBP Indice du salaire moyen 2,50% 2,60%
09:30 GBP Évolution du nombre de demandeurs d’emploi 2.400 4.600
09:30 GBP Taux de chômage 4,80% 4,80%
10:00 EUR Indice final des prix à la consommation (annuel) 1,10% 1,10%
13:30 USD Indice des prix à la consommation (mensuel) 0,20% 0,30%
13:30 USD Indice des prix à la consommation, hors aliments et énergie (mensuel) 0,20% 0,20%
14:15 USD Taux d’utilisation des capacités 75,00% 75,60%
14:15 USD Production industrielle (mensuel) -0,40% 0,80%
15:00 CAD Rapport de politique monétaire de la Banque du Canada
15:00 CAD Déclaration de la Banque du Canada sur les taux d’intérêt
15:00 CAD Décision sur les taux d’intérêt 0,50% 0,50%
16:15 CAD Conférence de presse de la Banque du Canada
20:00 USD Discours de la présidente de la Fed, Janet Yellen

Commentaire général

Les inquiétudes entourant l’investiture du président américain et la stratégie britannique de sortie de l’Union européenne ont plombé le moral des investisseurs à travers quasiment toute l’Asie mardi, ce qui a fait plonger plusieurs marchés-clés. Le Nikkei japonais a signé la plus mauvaise performance de la région pour une deuxième séance consécutive en abandonnant 1,48%, en réaction aux gains supplémentaires du yen face au dollar US. Le S&P/ASX 200 australien a lâché 0,85% et a terminé la journée à ses plus bas de la séance. Le Shanghai Composite de Chine continentale est parvenu à éviter la tendance générale à la baisse en avançant de 0,17%. De son côté, le Hang Seng de Hong Kong s’est octroyé 0,54%. Le Kospi sud-coréen a pris 0,37%, tandis que le Straits Times de Singapour a cédé 0,01%. Les marchés européens ont fermé en nette baisse, mais quand-même au-dessus de leurs plus bas de la séance, après le discours de la chef du gouvernement britannique, Theresa May, qui a annoncé que le Royaume-Uni adopterait une posture de “hard Brexit”. Le Stoxx Europe 600 a perdu 0,15%, le DAX allemand a reculé de 0,13% et le CAC 40 français a plié de 0,46%. À Londres, le FTSE a signé sa plus forte chute journalière depuis le mois de juin en abandonnant 1,46%, en réaction au message de “hard Brexit”. Les marchés américains ont fermé dans le rouge mardi, alors que le dollar US a cédé du terrain lorsque le président élu Donald Trump a déclaré que le billet vert était trop fort. À la clôture, le S&P 500 avait perdu 0,30%, le Dow avait lui aussi lâché 0,30% et le Nasdaq avait plié de 0,63%.

FOREX

EUR – L’euro a reculé contre le yen et encore plus contre la livre sterling, mais il s’est apprécié face au dollar US mardi suite au discours de la chef du gouvernement britannique, Theresa May, sur le Brexit.

GBP – La livre sterling a bondi face aux autres devises majeures mardi et elle a notamment signé sa plus forte progression journalière face au dollar US depuis octobre 2008 lorsque la chef du gouvernement britannique, Theresa May, a confirmé la perspective d’un “hard Brexit”. Elle a également fait savoir qu’elle chercherait à obtenir le meilleur accès possible au marché européen, sans en faire partie.

USD – Le dollar US a plongé face aux autres devises majeures mardi lorsque le président élu américain, Donald Trump, a déclaré que le billet vert était actuellement trop fort et que cela pèse sur l’économie américaine.

JPY – Le yen s’est apprécié face à l’euro et au dollar US mardi, tout en cédant du terrain face à la livre sterling, alors que la demande de valeurs-refuge restait élevée.

TRY – La lire a évolué en ordre dispersé mardi: elle a avancé contre le dollar US, elle a cédé du terrain face à l’euro et à la livre sterling et elle s’est placée à l’équilibre face au yen.

RUB – Le rouble a grimpé face au dollar US mardi, tout en reculant contre les autres devises majeures.

Matières premières

Métaux – Les métaux précieux ont avancé mardi, aidés par les inquiétudes entourant le Brexit et l’investiture du président américain. L’or pour livraison en février a gagné 16,70$ ou 1,4% pour se placer à 1.212,90$ l’once, un plus haut de deux mois. L’argent pour livraison en mars a pris 0,383$ ou 2,3% pour s’établir à 17,148$ l’once.

Pétrole – Le brut a effacé la majeure partie de ses gains initiaux mardi, alors qu’une agence américaine prévoit une augmentation de la production de schistes bitumineux en février. Le pétrole West Texas Intermediate pour livraison en février a avancé de 0,11$ ou de 0,2% pour finir à 52,48$ le baril.

Indices

S&P500 – Le S&P a ouvert dans le rouge et il a passé la journée à évoluer en territoire négatif. En fin de séance, le dollar US a nettement reculé, ce qui a fait plonger le S&P à son plus bas niveau de la journée. Il a ensuite rebondi de ses plus bas, mais il a quand-même fermé en baisse de 0,30%, notamment affecté par les pertes du secteur financier.

DAX – Le DAX a reculé à l’ouverture; à l’approche du discours de la chef du gouvernement britannique, Theresa May, sur le Brexit. Après avoir lâché près de 1% avant le discours, l’indice a fortement rebondi lorsque May a annoncé que le Royaume-Uni adopterait une politique de “hard Brexit”, tout en soulignant son désir de maintenir un accès au marché unique. En fin de séance, le DAX avait perdu 0,13%, après avoir oscillé autour de la ligne d’équilibre pendant les dernières heures de trading.

Nikkei – Le Nikkei a subi des mouvements volatils en début de séance: il a d’abord plongé à l’ouverture des marchés, puis il a grimpé en direction de la zone d’équilibre. Mais, en fin de matinée, les pressions vendeuses ont refait surface et le Nikkei n’a finalement pas réussi à atteindre la ligne d’équilibre. Pendant l’après-midi, l’indice a continué de subir des pressions vendeuses, alors que les investisseurs réagissaient à l’appréciation du yen face au dollar US. Le Nikkei a fermé à ses plus bas de la journée, sur un repli de 1,48%.

Actions

Citigroup – Les actions du groupe de services financiers ont plongé de 2,10% mardi, alors que l’ensemble du secteur financier subissait les pressions d’un dollar US faible et de prises de bénéfices. Mercredi, Citigroup publiera ses résultats du quatrième trimestre, qui devraient dépasser les attentes. Le groupe a déjà battu les prévisions des analystes pour les trois trimestres précédents et Citigroup devrait suivre le chemin de ses rivaux, qui ont tous publié de très bons résultats récemment. Quoi qu’il en soit, d’autres banques et groupes financiers ont vu leurs actions plonger cette semaine malgré de bons résultats trimestriels puisque les investisseurs procèdent à des prises de bénéfices et s’éloignent du secteur financier par prudence avant l’investiture du nouveau président américain. Les actions Citigroup ont vu une résistance apparaître autour de 61$ et elles ont fermé à 58,38$ mardi. Si elles continuent de reculer, nous voyons un support à 55$ – seuil depuis lequel elles devraient rebondir.

voir article en entier ici

Increase your trading power by taking advantage of free opportunities

AVERTISSEMENT DES CARACTERISTIQUES DE RISQUES ESSENTIELS  : LE TRADING DES OPTIONS BINAIRES COMPORTE DE GRANDS RISQUES ET PEUT RESULTER EN LA PERTE COMPLETE DE VOTRE INVESTISSEMENT.  AINSI, LES OPTIONS BINAIRES NE CONVIENNENT PAS A TOUS LES INVESTISSEURS.   VOUS NE DEVRIEZ PAS INVESTIR DES FONDS QUE VOUS NE POUVEZ PAS VOUS PERMETTRE DE PERDRE.  AVANT VOTRE DECISION DE COMMENCER A FAIRE DU TRADING, VOUS DEVRIEZ VOUS FAMILIARISER AVEC TOUS LES RISQUES ASSOCIES AU TRADING DES OPTIONS BINAIRES, ET CHERCHER A VOUS FAIRE CONSEILLER PAR UN CONSEILLER FINANCIER AGREE ET INDEPENDENT.  NOUS N’ASSUMERONS EN AUCUN CAS LA REPONSABILITE ENVERS UNE PERSONNE OU ENTITE POUR (A) TOUTE PERTE OU DOMMAGE, PARTIEL OU TOTAL, CAUSE PAR, EN RESULTAT DE OU LIE A UNE TRANSACTION EN RELATION AVEC LES OPTIONS BINAIRES OU (B) TOUT DOMMAGE DIRECT, INDIRECT, SPECIAL, CONSEQUENT OU ACCESSOIRE.  POUR PLUS D’INFORMATION CONCERNANT LES RISQUES ASSOCIES AU TRADING DES OPTIONS BINAIRES, CLIQUEZ ICI.

24OPTION.COM EST UNE MARQUE DETENUE ET EXPLOITEE PAR RODELER LIMITED, UNE SOCIETE DE SERVICES FINANCIERS IMMATRICULEE A CHYPRE (HE312820) AUTORISEE ET REGLEMENTEE PAR LA CYRPUS SECURITIES EXCHANGE COMMISSION SOUS LA LICENCE NUMERO 207/13.  RODELER LIMITED EST SITUEE A  39 KOLONAKIOU STREET, FREMA PLAZA, 1ST FLOOR, 4103 AYIOS ATHANASIOS, LIMASSOL, CYPRUS.

24OPTION.COM VOUS RAPPELLE QUE LE COURS DES ACTIFS DE CE SITE ONT ETE FOURNIS PAR LES TENEURS DE MARCHE POUR PLUS DE COMMODITE SEULEMENT; CES PRIX PEUVENT NE PAS REFLETER LES PRIX REELS OU ACTUELS DU MARCHE.