EUR/USD
Google
GBP/USD
Amazon

Mises à jour de marché

Anticiper l'évolution du marché

Actualités importantes = Opportunités de bénéfices
Utiliser les actualités, les analyses, les prévisions et les signaux en temps réels pour mettre au point une stratégie qui marche

Calendrier

Le calendrier économique est l’une des ressources les plus puissantes disponibles aux traders sur options binaires. Parce qu’il permet aux investisseurs d’identifier les évènements importants du marché qui pourraient avoir un impact sur les prix des actions, des indices, des matières premières ou des paires de devises étrangères.

Utiliser notre calendrier économique pour rester dans la trajectoire de vos objectifs et savoir quel est le meilleur moment, la meilleure date ou heure pour générer un bénéfice.

Rapports de marché internationaux

Les rapports de marchés internationaux vous permettent d’analyser le statut des devises étrangères, des matières premières, des indices et des actions. Ces rapports sont une autre ressource efficace que vous pouvez utiliser pour choisir l’actif sur lequel vous souhaitez investir et le moment auquel il faut investir.

Written each day before the markets open, the Binary Options Daily provides you with an inside look at how the markets – and assets – are behaving; furthermore, major economic events occurring each day allow you to focus your strategy on assets most likely to be affected by the news.

01-12-2016

01 Dec 2016

1 décembre 2016

 

Heure (GMT) Devise Événement Précédent Prévision
00:50 JPY Dépenses en capital 3,10% -0,40%
01:30 AUD Dépenses d’investissement du secteur privé (trimestriel) -5,40% -2,80%
01:30 JPY Indice PMI manufacturier final 51,1 51,1
02:00 CNY Indice PMI manufacturier 51,2 51
02:00 CNY Indice PMI non manufacturier 54
02:45 CNY Indice PMI manufacturier Caixin 51,2 50,9
10:00 EUR Indice PMI manufacturier final 53,7 53,7
10:30 GBP Indice PMI manufacturier 54,3 54,4
14:30 USD Inscriptions au chômage 251.000 252.000
16:00 USD Indice PMI manufacturier de l’ISM 51,9 52,1

 

Commentaire général

Les marchés asiatiques ont fermé en ordre dispersé mercredi, après avoir ouvert en hausse en réaction à la progression de Wall Street pendant la nuit, puis ils ont été affectés par une chute des matières premières et les inquiétudes entourant le cours du pétrole brut. Les actions chinoises ont notamment été plombées par la chute des matières premières et un yuan plus fort. Le Shanghai Composite a ainsi terminé la journée sur un repli de 1,00%, signant la plus mauvaise performance de la région. Le Hang Seng de Hong Kong a résisté et s’est apprécié de 0,23%, alors que les investisseurs continuent de guetter le lancement de la connexion des Bourses de Shenzhen et Hong Kong en décembre. Le S&P/ASX 200 australien a reculé en réaction à l’affaiblissement des matières premières et il a terminé la journée en baisse de 0,31%. Le Nikkei japonais a subi des mouvements agités et a fermé quasiment à l’équilibre, en légère hausse de 0,01%. À Singapour, le Straits Times a signé la meilleure performance de la région en s’octroyant 0,86%, tandis que le Kospi sud-coréen a pris 0,26%. Les marchés européens ont terminé la journée en nette hausse, aidés par les gains du secteur énergétique lorsque l’OPEP a annoncé son intention de réduire sa production de 1,2 million de barils par jour. L’indice global Stoxx Europe 600 a avancé de 0,31%, le DAX allemand a pris 0,19% et le CAC 40 français a gagné 0,59%. Le FTSE de Londres s’est apprécié de 0,17%, aidé par les gains du secteur énergétique, mais la chute des actions  Royal Bank of Scotland – qui a échoué le stress test de la Banque d’Angleterre – a limité la progression du marché britannique. Les investisseurs américains semblaient peu impressionnés par l’envolée du pétrole brut et les indices majeurs ont terminé la journée en nette baisse, alors que les rendements des bons du Trésor continuaient de reculer et que le dollar US est reparti à la hausse. À la clôture, le S&P 500 avait perdu 0,26%, le Dow avait grappillé 0,01% et le Nasdaq avait lâché 1,05% – affecté par les pertes significatives du secteur technologique.

 

FOREX

EUR – L’euro a cédé du terrain face au dollar US et la livre sterling mercredi, alors que l’inflation en zone euro a atteint son plus haut niveau depuis 2014, mais restait loin de la cible de 2% de la BCE. Face au yen, l’euro a nettement avancé, alors que les traders abandonnaient les valeurs-refuge.

GBP – La livre sterling a gagné du terrain face au yen mercredi et a un peu moins avancé contre le dollar US, tout en reculant contre l’euro.

USD – Le dollar US a repris de l’élan mercredi, alors que les rendements des bons du Trésor ont chuté une nouvelle fois. En fin de séance, le billet vert était en hausse face au yen et à l’euro, mais en légère baisse contre la livre sterling.

JPY – Le yen a plongé face aux autres devises majeures mercredi, alors que l’envolée du pétrole brut a soutenu l’appétit pour le risque et a encouragé les traders à abandonner les valeurs-refuge, telles que le yen.

TRY – La lire s’est majoritairement inscrite en baisse mercredi face à toutes les devises majeures, mis à part le yen contre lequel la monnaie turque a avancé.

RUB – L’envolée du pétrole brut a soutenu le rouble mercredi et la monnaie russe s’est nettement appréciée face aux autres devises.

 

Matières premières

Métaux – Les métaux précieux ont continué de reculer mercredi, alors que les traders ont privilégié les actifs à risque après la décision de l’OPEP de réduire ses niveaux de production. L’or pour livraison en février a lâché 16,90$ ou 1,4% pour finir à 1.173,90$ l’once et il a abandonné environ 7,9% sur le mois de novembre. L’argent pour livraison en mars a perdu 0,25$ ou 1,5% pour s’établir à 16,48$ l’once, avec un repli de 7,6% en novembre.

Pétrole – Le brut a bondi mercredi et signé ses plus gros gains journaliers depuis le mois de février en se hissant à un plus haut de cinq semaines, juste en-dessous de 50$ le baril lorsque l’OPEP a annoncé son intention de réduire sa production de 1,2 million de barils par jour. Il s’agit de la première baisse de production de l’OPEP en huit ans. Plusieurs pays non-membres de l’OPEP ont également accepté de réduire leur production de 600.000 barils par jour, ce qui a aussi contribué à pousser le cours du brut à la hausse. Le pétrole West Texas Intermediate pour livraison en janvier a pris 4,21$ ou 9,3% pour se placer à 49,44$ le baril.

 

Indices

S&P500 – Le S&P a démarré la journée en hausse, mais il a cédé du terrain tout au long de la journée, en réaction à l’appréciation du dollar US. En fin de séance, l’indice se trouvait dans le rouge, alors qu’il a tenté sans succès de rebondir pendant la dernière heure de trading. Le S&P 500 a terminé la journée en baisse de 0,27%, alors que l’ensemble des marchés américains se sont inscrits dans le rouge.

DAX – Le DAX a bondi à l’ouverture et, après avoir effacé une partie de ses gains initiaux, il s’est stabilisé dans une fourchette relativement serrée pour le reste de la journée. À la clôture, l’indice avait pris 0,19%, aidé par l’annonce d’une réduction de la production de l’OPEP et une hausse de l’inflation en zone euro.

Nikkei – Le Nikkei a ouvert en nette hausse, puis ses mouvements sont devenus plus agités. L’indice a passé le reste de la journée à osciller, surtout autour de la ligne d’équilibre, avant de fermer quasiment inchangé, avec une toute petite hausse de 0,01%.

 

Actions

Exxon Mobil Corporation – Les actions du géant pétrolier ont été soutenues mercredi par l’envolée du cours du pétrole après l’annonce par l’OPEP d’une baisse de 1,2 million de barils par jour de ses niveaux de production – limitant la production quotidienne de l’Organisation à 32,4 millions de barils par jour. Les actions Exxon Mobil ont bondi de 1,63% et ont fermé à 87,30$, mais elles restent encore sous la résistance à 89$ qui limite la progression de ces actions depuis début août – malgré l’avancée du cours du brut. Nous devrons attendre de voir si la décision de l’OPEP suffit pour permettre les actions Exxon de franchir cette résistance. Nous pensons que ce sera le cas et que les actions vont pouvoir progresser jusqu’à la prochaine résistance sérieuse qui se trouve à 95$.

voir article en entier ici

30-11-2016

30 Nov 2016

30 novembre 2016

 

Heure (GMT) Devise Événement Précédent Prévision
00:50 JPY Production industrielle (mensuel) 0,60% 0,20%
06:00 JPY Mises en chantier (annuel) 10,00% 11,50%
08:00 EUR Ventes au détail en Allemagne (mensuel) -1,40% 1,00%
08:00 GBP Résultats des stress tests des banques
08:00 GBP Rapport de stabilité financière de la Banque d’Angleterre
Toute la journée TOUTES Réunions de l’OPEP
11:00 EUR Indice flash des prix à la consommation (annuel) 0,50% 0,60%
13:30 EUR Discours du président de la BCE, Mario Draghi
14:15 USD Rapport ADP sur les créations d’emplois non-agricoles 147.000 161.000
14:30 CAD PIB (mensuel) 0,20% 0,10%
14:30 USD Dépenses des ménages (mensuel) 0,50% 0,50%
15:45 USD Indice PMI de  Chicago 50,6 52,1
16:00 USD Promesses de ventes de logements (mensuel) 1,50% 0,30%
16:30 USD Stocks de pétrole brut -1,3 million
20:00 USD Livre Beige

 

Commentaire général

Les marchés asiatiques se sont majoritairement inscrits en baisse mardi, affectés par la faiblesse globale des marchés mondiaux, ainsi que les inquiétudes entourant la scène politique européenne et l’avenir des prix du pétrole brut après la réunion de mercredi de l’OPEP. Le Hang Seng de Hong Kong a signé la plus mauvaise performance de la région en reculant de 0,41%, alors que le Shanghai Composite de Chine continentale a contré la tendance générale à la baisse en avançant de 0,18%. Le S&P/ASX 200 australien a grimpé au cours d’échanges agités, mais une chute en fin de journée a poussé le marché dans le rouge pour fermer en baisse de 0,13%. Le Nikkei japonais a ouvert en baisse et, malgré un retrait du yen face au dollar US, il n’a pas été capable de se placer en territoire positif et a fermé en baisse de 0,27%. En Corée du Sud, le Kospi a grappillé 0,01%, tandis que le Straits Times de Singapour a pris 0,16%. Les marchés européens ont peiné à trouver une direction en début de journée mardi, alors que les incertitudes politiques et la réunion de l’OPEP pesaient sur le moral des investisseurs. Les marchés ont gagné du terrain pendant l’après-midi, en réaction à la progression de Wall Street, et le Stoxx Europe 600 a fermé en hausse de 0,25%. Le DAX allemand s’est octroyé 0,36% et le CAC 40 français a bondi de 0,91%, tandis que le FTSE de Londres a lâché 0,40% et s’est ainsi inscrit en baisse pour une deuxième journée consécutive en raison d’inquiétudes entourant le cours du pétrole brut. Les marchés américains ont fermé en hausse, mais en-dessous de leurs plus hauts de la journée, alors que les inquiétudes entourant le pétrole brut ont limité les gains suscités par de bons indicateurs économiques. À la clôture, le S&P 500 avait pris 0,13%, le Dow s’était apprécié de 0,12% et le Nasdaq avait avancé de 0,21%.

 

FOREX

EUR – L’euro s’est détaché de ses plus bas niveaux mardi et a gagné du terrain face au yen et au dollar US, mais il a reculé contre la livre sterling malgré les inquiétudes persistantes entourant la santé des banques italiennes et les élections italiennes à venir.

GBP – La livre sterling s’est nettement appréciée mardi, alors que les inquiétudes des traders concernant un éventuel “hard Brexit” ont à nouveau diminué.

USD – Le dollar US s’est apprécié face au yen mardi, mais il a fermé en baisse contre l’euro et la livre sterling après s’être détaché de ses plus hauts de la journée.

JPY – Le yen est reparti à la baisse mardi, malgré une part d’aversion au risque sur les marchés en raison des inquiétudes entourant l’évolution du cours du pétrole brut après la réunion de mercredi de l’OPEP.

TRY – La lire a évolué en ordre dispersé mardi: elle a avancé contre le yen et a gagné un peu de terrain face au dollar US, mais elle a reculé contre l’euro et la livre sterling.

RUB – Le rouble a nettement reculé mardi en réaction aux inquiétudes entourant la réunion de l’OPEP et la chute de près de 4% du pétrole brut sur la journée.

 

Matières premières

Métaux – Les métaux précieux ont évolué en ordre dispersé mardi et ont très peu bougé en raison d’un regain de prudence de la part des traders. L’or pour livraison en février a lâché 3,00$ ou 0,3% pour s’établir à 1.190,80$ l’once. L’argent pour livraison en mars a pris 0,065$ ou 0,4% pour se placer à 16,74$ l’once.

Pétrole – Le brut a plongé mardi, alors que les traders doutent de la capacité de l’OPEP à conclure un accord de limitation de la production lors de sa réunion de mercredi. Le pétrole West Texas Intermediate pour livraison en janvier a perdu 1,85$ ou 3,9% pour fermer à 45,23$ le baril.

 

Indices

S&P500 – Le S&P a lentement avancé pendant la matinée et la majeure partie de l’après-midi pour atteindre ses plus hauts de la séance en fin d’après-midi avant de repartir à la baisse en raison des inquiétudes entourant la réunion de mercredi de l’OPEP – qui ont éclipsé les bons indicateurs économiques publiés pendant la journée. À la clôture, le S&P avait pris 0,13%, après avoir engrangé 0,3% en début de journée.

DAX – Le DAX a démarré la journée en baisse, mais il s’est rétabli en milieu de matinée et a ensuite passé la majeure partie de la journée à évoluer de manière agitée juste au-dessus de la ligne d’équilibre. Il est ensuite repassé dans le rouge en milieu d’après-midi avant de se rétablir et de se diriger à la hausse pour fermer en hausse de 0,36%, aidé par la progression de Wall Street.

Nikkei – Le Nikkei a ouvert dans le rouge, en réaction à l’appréciation du yen et la faiblesse de Wall Street pendant la nuit. Après avoir avancé au cours d’échanges agités pendant la matinée, l’indice a effacé ses gains après la pause-déjeuner, même si le yen a commencé à céder du terrain face au dollar US. Des retraits supplémentaires de la monnaie japonaise ont soutenu le Nikkei pendant la dernière heure de trading, mais pas suffisamment puisque l’indice a fermé en baisse de 0,27%.

 

Actions

Bank of America – Les actions Bank of America sont restées à l’équilibre mardi, près de 21$, sans parvenir à franchir la résistance à ce niveau. Si elles parviennent enfin à franchir ce seuil – et nous pensons que ce sera le cas – elles devraient alors se diriger vers la prochaine résistance qui se trouve près de 27$. Ces actions se trouveront alors à mi-chemin des plus hauts de 54$ atteints en 2006, donc il restera un grand potentiel haussier si les rendements obligataires continuent de grimper aux États-Unis et que le dollar US poursuit son ascension.

voir article en entier ici

Increase your trading power by taking advantage of free opportunities

Binary Options, Forex and CFD trading | 24option.com

L'ARGENT, ÇA CHANGE LA VIE

Changez votre vie grâce à l'un de ces prix exceptionnels : Montre Apple, 2 tickets VIP pour un match de football en Europe ou 5 000 EUR CASH sur votre compte. Tout ce que vous avez à faire est d'approvisionner votre compte et de contacter votre gestionnaire de compte! Les termes et conditions s'appliquent.

MISE EN GARDE GÉNÉRALE CONTRE LES RISQUES: LE TRADING DES OPTIONS BINAIRES ET DES CFD COMPORTE UN NIVEAU DE RISQUE ÉLEVÉ ET NE PAS CONVIENT À TOUS LES INVESTISSEURS. VOUS POUVEZ PERDRE TOUT VOTRE CAPITAL INVESTI. POUR PLUS D’INFORMATIONS SUR LES RISQUES IMPLIQUÉS, VEUILLEZ CLIQUER ICI.

INFORMATION SOCIÉTÉ/SITE WEB : 24OPTION.COM/EU EST DÉTENU ET OPÉRÉ PAR RODELER LIMITED POUR L’OFFRE DE SERVICES ET/OU D’ACTIVITÉS D’INVESTISSEMENT AU SEIN DE LA ZONE ÉCONOMIQUE EUROPÉENNE. RODELER LIMITED NE FOURNIT PAS DE SERVICES AUX PERSONNES RÉSIDANT HORS DE L’ESPACE ÉCONOMIQUE EUROPÉEN.  RODELER LIMITED EST UNE SOCIÉTÉ D’INVESTISSEMENT CHYPRIOTE ENREGISTRÉE À CHYPRE (HE 312820) ET AGRÉÉE ET RÉGIE PAR LA CYPRUS SECURITIES AND EXCHANGE COMMISSION SOUS LE NUMÉRO DE LICENCE 207/13. RODELER LIMITED SE SITUE AU 39 KOLONAKIOU ST., AYIOS ANTHANASIOS, CY-4103 LIMASSOL, CHYPRE. POUR DE PLUS AMPLES INFORMATIONS, VEUILLEZ CLIQUER ICI OU NOUS CONTACTER À [email protected]

RODELER LIMITED APPARTIENT AU MÊME GROUPE DE SOCIÉTÉS QUE RICHFIELD CAPITAL LIMITED. RICHFIELD CAPITAL LIMITED EST UNE SOCIÉTÉ RÉGIE PAR LA COMMISSION INTERNATIONALE DE SERVICES FINANCIERS DE BELIZE (NUMÉRO DE LICENCE IFSC/60/440/TS/15-16). 24OPTION.COM EST DÉTENU ET GÉRÉ PAR RICHFIELD CAPITAL LIMITED. CES DEUX ENTITÉS PARTAGENT LA MARQUE 24OPTION. RICHFIELD CAPITAL LIMITED NE FOURNIT PAS DE SERVICES AUX PERSONNES RÉSIDANT HORS DE L’ESPACE ÉCONOMIQUE EUROPÉEN.

 

MISE EN GARDE GÉNÉRALE CONTRE LES RISQUES: LE TRADING DES OPTIONS BINAIRES ET DES CFD COMPORTE UN NIVEAU DE RISQUE ÉLEVÉ ET NE PAS CONVIENT À TOUS LES INVESTISSEURS. VOUS POUVEZ PERDRE TOUT VOTRE CAPITAL INVESTI. POUR PLUS D’INFORMATIONS SUR LES RISQUES IMPLIQUÉS, VEUILLEZ CLIQUER ICI.

INFORMATION SOCIÉTÉ/SITE WEB : 24OPTION.COM/EU EST DÉTENU ET OPÉRÉ PAR RODELER LIMITED POUR L’OFFRE DE SERVICES ET/OU D’ACTIVITÉS D’INVESTISSEMENT AU SEIN DE LA ZONE ÉCONOMIQUE EUROPÉENNE. RODELER LIMITED NE FOURNIT PAS DE SERVICES AUX PERSONNES RÉSIDANT HORS DE L’ESPACE ÉCONOMIQUE EUROPÉEN.  RODELER LIMITED EST UNE SOCIÉTÉ D’INVESTISSEMENT CHYPRIOTE ENREGISTRÉE À CHYPRE (HE 312820) ET AGRÉÉE ET RÉGIE PAR LA CYPRUS SECURITIES AND EXCHANGE COMMISSION SOUS LE NUMÉRO DE LICENCE 207/13. RODELER LIMITED SE SITUE AU 39 KOLONAKIOU ST., AYIOS ANTHANASIOS, CY-4103 LIMASSOL, CHYPRE. POUR DE PLUS AMPLES INFORMATIONS, VEUILLEZ CLIQUER ICI OU NOUS CONTACTER À [email protected]

RODELER LIMITED APPARTIENT AU MÊME GROUPE DE SOCIÉTÉS QUE RICHFIELD CAPITAL LIMITED. RICHFIELD CAPITAL LIMITED EST UNE SOCIÉTÉ RÉGIE PAR LA COMMISSION INTERNATIONALE DE SERVICES FINANCIERS DE BELIZE (NUMÉRO DE LICENCE IFSC/60/440/TS/15-16). 24OPTION.COM EST DÉTENU ET GÉRÉ PAR RICHFIELD CAPITAL LIMITED. CES DEUX ENTITÉS PARTAGENT LA MARQUE 24OPTION. RICHFIELD CAPITAL LIMITED NE FOURNIT PAS DE SERVICES AUX PERSONNES RÉSIDANT HORS DE L’ESPACE ÉCONOMIQUE EUROPÉEN.