EUR/USD
Google
GBP/USD
Amazon

Option Binaire -
Rapport Quotidien

April 1, 2016

1 Avril 2016

Heure (GMT) Devise Événement Précédent Prévision
01:00 CNY Indice PMI manufacturier 49 49,3
01:00 CNY Indice PMI non-manufacturier 52,7
01:45 CNY Indice PMI manufacturier Caixin 48 48,3
08:00 EUR Indice PMI manufacturier révisé 51,4 51,4
08:30 GBP Indice PMI manufacturier 50,8 51,4
12:30 USD Salaire horaire moyen (mensuel) -0,10% 0,20%
12:30 USD Créations d’emplois non-agricoles 242.000 206.000
12:30 USD Taux de chômage 4,90% 4,90%
14:00 USD Indice PMI manufacturier de l’ISM 49,5 50,8

 

Commentaire général

Les marchés asiatiques ont évolué en ordre dispersé jeudi et la majorité se trouvaient dans le rouge. Le Nikkei japonais a passé la majeure partie de la journée juste au-dessus de la ligne d’équilibre, mais il a ensuite lâché 0,71% pendant les 15 dernières minutes d’échanges de la journée en réaction à un discours du président de la Banque du Japon, Haruhiko Kuroda. D’un autre côté, le S&P/ASX 200 australien a bondi de 1,45% sur la journée, signant la meilleure performance de la région. Le Shanghai Composite en Chine a avancé de 0,11%, aidé par une nouvelle injection de liquidités par la Banque populaire de Chine et l’appréciation du yuan face au dollar US. À Hong Kong, le Hang Seng a perdu 0,13% en raison d’inquiétudes entourant certaines pratiques observées sur les marchés financiers chinois. Ailleurs, le Kospi en Corée du Sud a reculé de 0,31%, tandis que le Straits Times de Singapour a plié de 1,11% et signé la plus mauvaise performance de la région. Les marchés européens ont terminé la journée en nette baisse, alors que l’euro a continué de gagner du terrain, ce qui pèse sur les sociétés exportatrices européennes. Le Stoxx Europe 600 a abandonné 1,07%, tandis que le DAX allemand a lâché 0,81% et le CAC 40 français a plié de 1,34%. Le FTSE de Londres a perdu 0,46%, affecté par les pertes des secteurs énergétique et des services publics. Les marchés aux États-Unis ont terminé leur meilleur mois depuis octobre sur une note plutôt négative en se plaçant en baisse sur la journée. Le S&P 500 a cédé 0,20%, le Dow a reculé de 0,18% et le Nasdaq est parvenu à grappiller 0,01%.

 

FOREX

EUR – L’euro a non seulement continué d’avancer jeudi, mais son ascension s’est accélérée et la monnaie unique s’est ainsi inscrite en nette hausse face aux autres devises majeures.

GBP – La livre sterling a évolué en ordre dispersé jeudi : elle a reculé contre l’euro, elle s’est appréciée face au yen et elle a terminé à l’équilibre contre le dollar US.

USD – Le dollar US n’a pas regagné de terrain jeudi, mais il a terminé la séance à l’équilibre face au yen et à la livre sterling, tout en reculant face à l’euro.

JPY – Le yen a cédé du terrain face à l’euro et a très légèrement reculé contre la livre sterling, tout en se plaçant à l’équilibre face au dollar US.

TRY – La lire a nettement avancé face aux devises majeures jeudi, poursuivant ainsi une ascension qui a débuté en février.

RUB – Le rouble s’est nettement apprécié face aux devises majeures jeudi et signé un rebond mensuel de 0,12% en mars.

 

Matières premières

Métaux – Après sa chute de mercredi, l’or a bénéficié de la recherche de bonnes affaires jeudi. Les métaux précieux ont également été soutenus par l’affaiblissement du dollar US. L’or pour livraison en juin a gagné 7,20$ pour se placer à 1.235,60$ l’once. L’argent pour livraison en mai a pris 0,244$ pour s’établir à 15,455$ l’once.

Pétrole – Le brut a légèrement avancé jeudi, alors que les traders s’interrogent quant la possibilité d’une réduction de la production de pétrole. Le pétrole brut pour livraison en mai a grappillé 0,02$ pour finir à 38,34$ le baril. En glissement mensuel, le brut a signé sa meilleure performance en quasiment un an, avec un rebond de 13,5% en mars.

 

Indices

S&P500 – Le S&P a passé la matinée en territoire positif mais au moment de décoller il a plutôt rebroussé chemin et est parti à la baisse. L’indice a continué de reculer pendant l’après-midi et a terminé la journée sur une baisse de 0,20%. En glissement mensuel, le S&P a signé sa meilleure performance depuis octobre dernier avec un rebond de 6,7% en mars.

DAX – Le DAX a ouvert en baisse et a subi une séance volatile avant de terminer sur un repli de 0,81%, alors que les investisseurs s’inquiétaient au sujet du secteur allemand des exportations compte-tenu de la récente envolée de l’euro.

Nikkei – Le Nikkei a ouvert dans le vert, puis il s’est replacé dans la zone d’équilibre avant midi, alors que l’appréciation du yen pesait sur les actions boursières. L’indice a ensuite oscillé entre gains et pertes pendant la majeure partie de l’après-midi. Juste avant la clôture, le gouverneur de la Banque du Japon, Haruhiko Kuroda, a déclaré que ses projets d’assouplissement monétaire, incluant le rachat d’obligations et l’adoption de taux d’intérêt négatifs, n’avaient “aucune limite quantitative”, ce qui a fait plonger les actions. Le Nikkei a terminé la journée sur un repli de 0,71%.   

 

Actions

Twitter – Les actions du site de micro-blogging reculent depuis près d’un an maintenant, depuis qu’elles se sont détachées de leur plus haut le plus récent situé juste au-dessus de 50$ en avril dernier. Hier, l’action se trouvait à 16,55$ et, malgré un léger rebond fin février, l’action devrait continuer de reculer. En mars, alors que le marché général a signé sa meilleure performance des cinq derniers mois, les actions Twitter se sont dirigées à la baisse (elles se trouvaient à 20$ au début du mois). Les investisseurs restent pessimistes quand à l’avenir du groupe, étant donné que le nombre d’utilisateurs diminue et que les revenus publicitaires sont loin derrière ceux d’autres réseaux sociaux tels que Facebook. Combien de temps Twitter pourra-t-il tenir? L’avenir nous le dira… le cours actuel se trouve bien en-dessous les prévisions moyennes des analystes.

MISE EN GARDE GÉNÉRALE CONTRE LES RISQUES: Les options binaires et les Contracts for Difference (CFD) sont des produits financiers complexes dont le trading comporte des risques significatifs. Le trading d’options binaires peut se solder par la perte de votre investissement, tandis que le trading de CFD, qui sont des produits marginaux, peut conduire à la perte de l’ensemble de vos versements. Souvenez vous qu’avec les CFD les effets de levier peuvent jouer pour et contre vous. Les traders d’options binaires et de CFD ne possèdent pas, ni n’ont de quelconques droits sur les actifs sous-jacents. Le trading d’options binaires et/ou de CFD ne convient pas à tous les investisseurs. Les performances passées ne sont pas un indicateur fiable de futurs résultats. Avant de décider de trader, vous devriez soigneusement considérer vos objectifs d’investissement, votre niveau d’expérience et votre tolérance au risque. Vous ne devriez pas verser plus que ce que vous avez les moyens de perdre. Veuillez vous assurer d’avoir compris les risques associés au produit envisagé et cherchez éventuellement des conseils extérieurs si nécessaire. Rodeler Limited ne formule pas de conseils, de recommandations ou d’opinions concernant l’achat, la détention ou l’utilisation de produits financiers. Rodeler Limited n’est pas un conseiller financier et tous les services sont fournis sur une base d’exécution uniquement. Veuillez lire notre Avertissement sur les Risques et nos Documents juridiques avant d’utiliser nos services.