EUR/USD
Google
GBP/USD
Amazon

23 février 2017
Heure (GMT) Devise Événement Précédent Prévision
00:30 AUD Dépenses d’investissement du secteur privé (trimestriel) -4,00% -0,40%
07:00 EUR PIB final de l’Allemagne (trimestriel) 0,40% 0,40%
13:30 USD Inscriptions au chômage 239.000 242.000
16:00 USD Stocks de pétrole brut 9,5 millions
22:30 AUD Discours du gouverneur de la Banque centrale australienne, Philip Lowe

Commentaire général

Les marchés asiatiques ont fermé en nette hausse mercredi, alors que les investisseurs de la région ont été encouragés par les gains de Wall Street pour fermer à de nouveaux seuils records. Le S&P/ASX 200 australien a démarré la journée dans le rouge, mais il a ensuite effacé ses pertes pour fermer en hausse de 0,24%. Le Shanghai Composite de Chine continentale s’est lui aussi apprécié de 0,24%, tandis que le Hang Seng de Hong Kong a signé la meilleure performance de la région en engrangeant 0,99%, effaçant ainsi ses pertes de la veille. Le Nikkei japonais s’est inscrit dans le rouge pendant l’après-midi et a fermé en baisse de 0,01%, affecté par un yen plus fort. Le Kospi sud-coréen s’est apprécié de 0,18%, tandis que le Straits Times de Singapour a bondi de 0,91%. Les marchés européens sont partis à la hausse, puis ils se sont retirés pour fermer en légère baisse. Le Stoxx Europe 600 a cédé 0,01%, le DAX allemand a pris 0,26% et le CAC 40 français a gagné 0,15%. Le FTSE de Londres est parti à la hausse en réaction à la faiblesse de la livre sterling et il a terminé la journée sur un rebond de 0,38%. Les marchés américains ont passé la journée en ordre dispersé, autour de la ligne d’équilibre, alors que les investisseurs sont encore incertains de la direction que va prendre la Fed – même après la publication du compte-rendu de la dernière réunion de la banque centrale. À la clôture, le S&P 500 avait perdu 0,11%, le Dow avait pris 0,15% et le Nasdaq avait cédé 0,09%.

FOREX

EUR – L’euro s’est apprécié face au dollar US et à la livre sterling mercredi, mais il a fermé en baisse contre le yen – même s’il était loin de ses plus bas de la séance.

GBP – La livre sterling a nettement reculé mercredi, alors que les traders sont encore incertains des effets qu’aura le Brexit sur l’économie britannique.

USD – Le dollar US a reculé en fin de séance mercredi et il a fermé en hausse contre la livre sterling, mais en baisse face à l’euro et au yen.

JPY – Le yen s’est nettement apprécié mercredi, alors que les incertitudes entourant la politique monétaire de la Réserve fédérale ont suscité la prudence des traders, qui ont donc privilégié les valeurs-refuge.

TRY – La lire a continué de montrer des signes de rétablissement mercredi et elle s’est nettement appréciée face aux devises majeures.

RUB – Le retrait du pétrole brut a pesé sur le rouble mercredi et la monnaie russe a ainsi reculé face aux devises majeures.

Matières premières

Métaux – Les métaux précieux ont cédé du terrain mercredi, mais ils ont ensuite effacé ces gains pendant les échanges post-clôture, alors que le compte-rendu de la dernière réunion de la Réserve fédérale a révélé les doutes de la banque centrale vis-à-vis des politiques fiscales de l’administration Trump. L’or pour livraison en avril a perdu 0,5% pour s’établir à 1.233,30$ avant de gagner 0,5% pendant les échanges électroniques pour se placer à 1.239,30$ l’once. L’argent pour livraison en mai a perdu 0,052$ ou 0,3% pour finir à 18,02$ l’once, puis il a rebondi de 0,3% pendant les échanges électroniques.

Pétrole – Après trois séances dans le vert, le brut est parti à la baisse mercredi, alors que les traders ont recommencé à se concentrer sur la hausse de la production des pays non-membres de l’OPEP. Le pétrole West Texas Intermediate pour livraison en avril a lâché 0,74$ ou 1,4% pour fermer à 53,59$ le baril.

Indices

S&P500 – Le S&P a passé la journée à osciller dans le rouge, juste en-dessous de la ligne d’équilibre, alors que les investisseurs guettaient le compte-rendu de la dernière réunion de la Réserve fédérale. Ce compte-rendu a révélé que la banque centrale envisageait de relever les taux d’intérêt assez rapidement, mais elle a fait part de ses doutes quant aux politiques fiscales de l’administration Trump. Par conséquent, les investisseurs ont eux aussi fait preuve de prudence. Le marché a très peu bougé après la publication et a fermé en baisse de 0,11%.

DAX – Le DAX a ouvert en hausse, mais il a rebroussé chemin pendant le reste de la matinée, alors que l’euro a gagné du terrain et que les événements politiques en France restent source d’inquiétudes. Pendant l’après-midi, l’indice a rebondi de ses plus bas, mais il est resté loin des plus hauts atteints à l’ouverture. Le DAX a fermé en hausse de 0,26%, alors que les autres marchés européens ont fermé en ordre dispersé.

Nikkei – Le Nikkei a évolué de manière volatile pendant la matinée, oscillant autour de la ligne d’équilibre. Les investisseurs ont réagi positivement aux gains engrangés par Wall Street pendant la nuit, mais la progression du Nikkei a été limitée par l’appréciation du yen face au dollar US. L’indice est retombé en territoire négatif pendant l’après-midi. Il a tenté de franchir la ligne d’équilibre, mais sans succès et il fermé sur une toute petite baisse de 0,01%.

Actions

Facebook – Les actions Facebook ont atteint de nouveaux plus hauts records mercredi, malgré la faiblesse générale du marché. Elles ont engrangé 1,79% pour se placer à 136,12$. Les investisseurs sont de plus en plus haussiers vis-à-vis de ces actions, qui ont l’air de commencer à totalement dominer l’espace des médias sociaux – sans réelle compétition de leurs concurrents. Les résultats du groupe augmentent systématiquement à chaque trimestre. Cette ascension des actions Facebook a permis à la moyenne mobile à 50 jours de repasser au-dessus de la moyenne mobile à 200 jours. Maintenant que ces actions évoluent en territoire inconnu, il est impossible de dire jusqu’où elles pourront grimper. Mais nous ne pensons pas que leur ascension va s’arrêter dans un avenir proche.

MISE EN GARDE GÉNÉRALE CONTRE LES RISQUES: Les options binaires et les Contracts for Difference (CFD) sont des produits financiers complexes dont le trading comporte des risques significatifs. Le trading d’options binaires peut se solder par la perte de votre investissement, tandis que le trading de CFD, qui sont des produits marginaux, peut conduire à la perte de l’ensemble de vos versements. Souvenez vous qu’avec les CFD les effets de levier peuvent jouer pour et contre vous. Les traders d’options binaires et de CFD ne possèdent pas, ni n’ont de quelconques droits sur les actifs sous-jacents. Le trading d’options binaires et/ou de CFD ne convient pas à tous les investisseurs. Les performances passées ne sont pas un indicateur fiable de futurs résultats. Avant de décider de trader, vous devriez soigneusement considérer vos objectifs d’investissement, votre niveau d’expérience et votre tolérance au risque. Vous ne devriez pas verser plus que ce que vous avez les moyens de perdre. Veuillez vous assurer d’avoir compris les risques associés au produit envisagé et cherchez éventuellement des conseils extérieurs si nécessaire. Rodeler Limited ne formule pas de conseils, de recommandations ou d’opinions concernant l’achat, la détention ou l’utilisation de produits financiers. Rodeler Limited n’est pas un conseiller financier et tous les services sont fournis sur une base d’exécution uniquement. Veuillez lire notre Avertissement sur les Risques et nos Documents juridiques avant d’utiliser nos services.