EUR/USD
Google
GBP/USD
Amazon

2 décembre 2016
Heure (GMT) Devise Événement Précédent Prévision
01:30 AUD Ventes au détail (mensuel) 0,60% 0,30%
10:30 GBP Indice PMI des  constructions 52,6 52,3
14:30 CAD Évolution de l’emploi 43.900 100
14:30 CAD Taux de chômage 7,00% 7,00%
14:30 USD Salaire horaire moyen (mensuel) 0,40% 0,20%
14:30 USD Évolution de l’emploi non-agricole 161.000 165.000
14:30 USD Taux de chômage 4,90% 4,90%

Commentaire général

Les marchés asiatiques se sont inscrits en nette hausse jeudi en réaction à l’envolée du pétrole brut pendant la nuit et les chiffres meilleurs que prévu de l’activité manufacturière en Chine au mois de novembre. Le Nikkei japonais a signé la meilleure performance de la région en engrangeant 1,12%, notamment aidé par un nouvel affaiblissement du yen. Le S&P/ASX 200 australien a avancé progressivement et a bondi de 1,10%, aidé par la hausse des prix des matières premières. Le Shanghai Composite de Chine continentale s’est octroyé 0,72%, alors que l’indice PMI manufacturier du mois de novembre a augmenté et a dépassé les attentes, tandis que le Hang Seng de Hong Kong a pris 0,39%. En Corée du Sud, les gains ont été plus limités et le Kospi a terminé la journée sur une toute petite hausse de 0,01%, tandis que le Straits Times de Singapour a engrangé 0,81%. Les marchés européens se sont inscrits en baisse, alors que les investisseurs privilégient la prudence à l’approche du référendum italien de ce week-end. Le Stoxx Europe 600 a terminé la journée en baisse de 0,33%, tandis que le DAX allemand a lâché 1,00% et que le CAC 40 français a plié de 0,39%. Le FTSE de Londres a reculé de 0,45%, affecté par les inquiétudes entourant l’inflation britannique et la force de la livre sterling. Les marchés américains ont évolué en ordre dispersé jeudi. Les gains des secteurs énergétique et financier ont permis au Dow de fermer à de nouveaux plus hauts historiques, tandis que les pertes continues des secteurs technologique et biotechnologique ont poussé le Nasdaq à la baisse pour une deuxième journée consécutive. À la clôture, le S&P 500 avait perdu 0,35%, le Dow avait lâché 0,36% et le Nasdaq avait abandonné 1,36%.

FOREX

EUR – L’euro a bien avancé face au dollar US et au yen jeudi, tout en effaçant une partie de ses pertes pour fermer à l’équilibre face à la livre sterling après l’annonce inattendue de la baisse du taux de chômage à 9,8% dans la zone euro.

GBP – La livre sterling a avancé en début de séance, puis elle a effacé ses gains pour fermer à l‘équilibre face à l‘euro et au yen, même si elle est restée en légère hausse face au dollar US.

USD – Le dollar US est parti à la baisse jeudi, alors que les traders ont une fois de plus procédé à des prises de bénéfices suite aux gains importants engrangés par le billet vert en novembre.

JPY – Le yen a évolué en ordre dispersé jeudi: il s‘est apprécié face au dollar US, il a fermé à l‘équilibre contre la livre sterling et il a reculé contre l‘euro.

TRY – La lire a nettement reculé jeudi et a atteint des plus bas historiques face au dollar US et l‘euro, alors que les traders savent que la banque centrale turque refuse d‘intervenir davantage pour ralentir la chute de la monnaie nationale.

RUB – Malgré les gains importants du pétrole brut jeudi, le rouble a terminé la séance quasi-inchangé face aux autres devises.

Matières premières

Métaux – Avec des marchés extérieurs haussiers jeudi, les métaux précieux ont évolué en ordre dispersé, même si leur posture technique reste fermement baissière et l’or a d’ailleurs atteint un nouveau plus bas de dix mois. L’or pour livraison en février a lâché 4,50$ pour fermer à 1.169,40$ l’once. L’argent pour livraison en mars a pris 0,043$ pour se placer à 16,525$ l’once.

Pétrole – Le brut s’est envolé pour une deuxième séance consécutive et il a atteint un plus bas de six semaines, alors que les traders restent optimistes concernant le projet de réduction de la production de l’OPEP. Le pétrole West Texas Intermediate pour livraison en janvier a engrangé 1,62$ ou 3,3% pour s’établir à 51,06$ le baril.

Indices

S&P500 – Après avoir ouvert en hausse et oscillé autour de la ligne d’équilibre pendant la matinée, le  S&P a fini par s’orienter à la baisse pendant la pause-déjeuner pour ensuite s’inscrire en territoire négatif. Il est resté dans le rouge pendant le reste de l’après-midi avant de finalement se placer à son plus bas de la séance, en baisse de 0,35%, alors que les gains des secteurs énergétique et financier ont été contrecarrés par les pertes des secteurs technologique, immobilier et des services publics.

DAX – Le DAX a démarré la journée près de la ligne d’équilibre, mais il a rapidement commencé à s’orienter à la baisse. L’indice a reculé au cours d’échanges agités, alors que le référendum italien de ce week-end inquiète les investisseurs. En fin de séance, le DAX avait perdu 1,00% et signait la plus mauvaise performance de la région.

Nikkei – Le Nikkei a nettement avancé pendant la matinée, en réaction à une chute du yen et l’envolée du cours du pétrole brut pendant la nuit. Après avoir engrangé 2,3%, l’indice est parti à la baisse pendant l’après-midi, en raison de prises de bénéfices et un petit rebond du yen pendant la séance asiatique. Malgré son retrait de l’après-midi, le Nikkei a terminé la journée à son plus haut niveau de 2016 en engrangeant 1,12% et signant la meilleure performance de la région asiatique.

Actions

Apple – Les actions du géant technologique ont reculé pour une deuxième séance consécutive jeudi, alors que le secteur technologique tout entier reste sous pression. Après avoir cédé du terrain suite aux résultats des élections présidentielles américaines, le secteur technologique s‘est légèrement rétabli, mais la tendance baissière a repris le dessus puisque les investisseurs semblent penser qu‘une présidence Donald Trump n‘a rien de positif pour le secteur. Les actions Apple ont fermé à 109,49$ jeudi, mais leur véritable support à court-terme se trouve à 105$, donc elles pourraient reculer davantage. Même à long-terme, nous pensons que la tendance de ces actions reste baissière, donc il ne serait pas étonnant de les voir descendre tester le support plus solide qui se trouve à 90$ dans les prochaines semaines. Un passage en-dessous de ce seuil pourrait être très mauvais pour ces actions, puisque le prochain support sérieux se trouve à 60$ – ce qui signifierait une tendance baissière prolongée pour ces actions.

 

MISE EN GARDE GÉNÉRALE CONTRE LES RISQUES: LE TRADING DES OPTIONS BINAIRES ET DES CFD COMPORTE UN NIVEAU DE RISQUE ÉLEVÉ ET NE PAS CONVIENT À TOUS LES INVESTISSEURS. VOUS POUVEZ PERDRE TOUT VOTRE CAPITAL INVESTI. POUR PLUS D’INFORMATIONS SUR LES RISQUES IMPLIQUÉS, VEUILLEZ CLIQUER ICI.

INFORMATION SOCIÉTÉ/SITE WEB : 24OPTION.COM/EU EST DÉTENU ET OPÉRÉ PAR RODELER LIMITED POUR L’OFFRE DE SERVICES ET/OU D’ACTIVITÉS D’INVESTISSEMENT AU SEIN DE LA ZONE ÉCONOMIQUE EUROPÉENNE. RODELER LIMITED NE FOURNIT PAS DE SERVICES AUX PERSONNES RÉSIDANT HORS DE L’ESPACE ÉCONOMIQUE EUROPÉEN.  RODELER LIMITED EST UNE SOCIÉTÉ D’INVESTISSEMENT CHYPRIOTE ENREGISTRÉE À CHYPRE (HE 312820) ET AGRÉÉE ET RÉGIE PAR LA CYPRUS SECURITIES AND EXCHANGE COMMISSION SOUS LE NUMÉRO DE LICENCE 207/13. RODELER LIMITED SE SITUE AU 39 KOLONAKIOU ST., AYIOS ANTHANASIOS, CY-4103 LIMASSOL, CHYPRE. POUR DE PLUS AMPLES INFORMATIONS, VEUILLEZ CLIQUER ICI OU NOUS CONTACTER À [email protected]

RODELER LIMITED APPARTIENT AU MÊME GROUPE DE SOCIÉTÉS QUE RICHFIELD CAPITAL LIMITED. RICHFIELD CAPITAL LIMITED EST UNE SOCIÉTÉ RÉGIE PAR LA COMMISSION INTERNATIONALE DE SERVICES FINANCIERS DE BELIZE (NUMÉRO DE LICENCE IFSC/60/440/TS/15-16). 24OPTION.COM EST DÉTENU ET GÉRÉ PAR RICHFIELD CAPITAL LIMITED. CES DEUX ENTITÉS PARTAGENT LA MARQUE 24OPTION. RICHFIELD CAPITAL LIMITED NE FOURNIT PAS DE SERVICES AUX PERSONNES RÉSIDANT HORS DE L’ESPACE ÉCONOMIQUE EUROPÉEN.

 

MISE EN GARDE GÉNÉRALE CONTRE LES RISQUES: LE TRADING DES OPTIONS BINAIRES ET DES CFD COMPORTE UN NIVEAU DE RISQUE ÉLEVÉ ET NE PAS CONVIENT À TOUS LES INVESTISSEURS. VOUS POUVEZ PERDRE TOUT VOTRE CAPITAL INVESTI. POUR PLUS D’INFORMATIONS SUR LES RISQUES IMPLIQUÉS, VEUILLEZ CLIQUER ICI.

INFORMATION SOCIÉTÉ/SITE WEB : 24OPTION.COM/EU EST DÉTENU ET OPÉRÉ PAR RODELER LIMITED POUR L’OFFRE DE SERVICES ET/OU D’ACTIVITÉS D’INVESTISSEMENT AU SEIN DE LA ZONE ÉCONOMIQUE EUROPÉENNE. RODELER LIMITED NE FOURNIT PAS DE SERVICES AUX PERSONNES RÉSIDANT HORS DE L’ESPACE ÉCONOMIQUE EUROPÉEN.  RODELER LIMITED EST UNE SOCIÉTÉ D’INVESTISSEMENT CHYPRIOTE ENREGISTRÉE À CHYPRE (HE 312820) ET AGRÉÉE ET RÉGIE PAR LA CYPRUS SECURITIES AND EXCHANGE COMMISSION SOUS LE NUMÉRO DE LICENCE 207/13. RODELER LIMITED SE SITUE AU 39 KOLONAKIOU ST., AYIOS ANTHANASIOS, CY-4103 LIMASSOL, CHYPRE. POUR DE PLUS AMPLES INFORMATIONS, VEUILLEZ CLIQUER ICI OU NOUS CONTACTER À [email protected]

RODELER LIMITED APPARTIENT AU MÊME GROUPE DE SOCIÉTÉS QUE RICHFIELD CAPITAL LIMITED. RICHFIELD CAPITAL LIMITED EST UNE SOCIÉTÉ RÉGIE PAR LA COMMISSION INTERNATIONALE DE SERVICES FINANCIERS DE BELIZE (NUMÉRO DE LICENCE IFSC/60/440/TS/15-16). 24OPTION.COM EST DÉTENU ET GÉRÉ PAR RICHFIELD CAPITAL LIMITED. CES DEUX ENTITÉS PARTAGENT LA MARQUE 24OPTION. RICHFIELD CAPITAL LIMITED NE FOURNIT PAS DE SERVICES AUX PERSONNES RÉSIDANT HORS DE L’ESPACE ÉCONOMIQUE EUROPÉEN.